invraisemblable


invraisemblable

invraisemblable [ ɛ̃vrɛsɑ̃blabl ] adj.
• 1763; de 1. in- et vraisemblable
1Qui n'est pas vraisemblable, ne semble pas vrai. impensable, incroyable. Nouvelle invraisemblable. Histoire invraisemblable. extraordinaire (cf. À dormir debout). C'est invraisemblable ! Aussi invraisemblable que cela paraisse. improbable. Espoir invraisemblable. chimérique.
2Très étonnant (et souvent comique). étonnant, extravagant, fabuleux, fantastique, inimaginable; fam. ébouriffant. « un invraisemblable chapeau gris à grands bords et à grands poils » (Maupassant). bizarre. Un toupet, un aplomb invraisemblable.
3Subst. « L'invraisemblable paraissait tout simple » (Hugo ).
⊗ CONTR. Vraisemblable.

invraisemblable adjectif Qui ne semble pas vrai ou qui ne peut être vrai : Votre hypothèse est invraisemblable. Familier. Qui surprend par son côté extraordinaire, bizarre : Un invraisemblable concours de circonstances.invraisemblable (synonymes) adjectif Qui ne semble pas vrai ou qui ne peut être...
Synonymes :
Contraires :
- vraissemblable
Familier. Qui surprend par son côté extraordinaire, bizarre
Synonymes :
- étrange
- inénarrable
- stupéfiant
invraisemblable nom masculin Ce qui n'est pas vraisemblable : L'invraisemblable peut être vrai.

invraisemblable
adj.
d1./d Qui n'est pas vraisemblable.
d2./d Inhabituel, extravagant. Il arrivait à des heures invraisemblables.

⇒INVRAISEMBLABLE, adj.
A. — Qui n'est pas vraisemblable, qui ne semble pas vrai. Synon. improbable, incroyable, inimaginable. Accusation, aventure, hypothèse, roman invraisemblable. Quelque invraisemblable que cela puisse paraître, nous ne savions à peu près rien l'un de l'autre (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 200). Il me paraît tout à fait invraisemblable que la lèpre se déclare trois mois après un contact (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1480) :
1. ... sa mère et sa sœur l'avaient assassiné à coups de marteau pour le voler (...). La mère s'était pendue. La sœur s'était jetée dans un puits. J'ai dû lire cette histoire des milliers de fois. D'un côté, elle était invraisemblable. D'un autre, elle était naturelle.
CAMUS, Étranger, 1942, p. 1180.
C'est invraisemblable (!). Il est question de notre ami Geffroy, qu'il me dit — c'est tout à fait invraisemblable — marié à une femme qui ressemble à une figure de la République par un prix de Rome (GONCOURT, Journal, 1890, p. 1164).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Anton. vrai, réel. Les mystérieuses rencontres avec l'invraisemblable que (...) nous appelons hallucinations, sont dans la nature (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 380).
B. — P. exagér.
1. Qui dépasse la commune mesure, qui n'est pas dans les normes. Synon. incroyable; anton. normal, ordinaire. Une très grande femme, pâle et d'une invraisemblable maigreur (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 82). On est réveillé à une heure invraisemblable (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 51).
2. Qui surprend par son côté extravagant, ridicule. Synon. bizarre, effarant, étonnant, étrange, extraordinaire, fantastique. Un étrange petit vieillard (...) portait (...) un invraisemblable chapeau gris à grands bords et à grands poils, qui faisait penser au déluge (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Menuet, 1882, p. 1248) :
2. ... un pareil gendarme en jupon, une géante, (...) sous son bibi invraisemblable, (...) en poils de singe, longs et détrempés, et qui lui faisaient comme une tignasse lui retombant sur ses yeux courroucés.
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 50.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1767 (FRÉRON ds Année littér., VIII, p. 304 ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 9 : le fracas invraisemblable... d'un mauvais Roman [en parlant d'Eugénie, de Beaumarchais]). Dér. de vraisemblable; préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 570. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 204, b) 563; XXe s. : a) 1 378, b) 1 118.
DÉR. Invraisemblablement, adv. a) De manière invraisemblable, irréelle. Dans ce pays gris et noir, où au fond des vallées profondes comme des puits, on aperçoit d'invraisemblablement petits champs verts, bleus, jaunes et gris clair, encadrés de pierres (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 91). b) P. exagér. ) De manière anormale. C'était la salle du rapport, une salle invraisemblablement immense, à ce point qu'ils s'y voyaient rapetissés (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, 2e part., 10, p. 205). Il y avait quatre mois qu'elle se nourrissait de thé. Invraisemblablement maigrie, « désincarnée », elle avait fini par ressembler à un fakir (JOUHANDEAU, M. Godeau, 1926, p. 197). ) De manière extravagante, ridicule. Antoinette (...) étalait sa robe violine et sa chevelure invraisemblablement échafaudée en coques monstrueuses (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 85). []. Att. ds Ac. 1935. 1re attest. 1785, nov. (Corresp. littér., philos. par GRIMM, DIDEROT..., t. 14, p. 269 ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 133); de invraisemblable, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 29.

invraisemblable [ɛ̃vʀɛsɑ̃blabl] adj.
ÉTYM. 1763; de 1. in-, et vraisemblable.
1 Qui n'est pas vraisemblable, qui ne semble pas vrai. Impensable, incroyable. || Nouvelle invraisemblable. || Histoire, récit invraisemblable, qui n'abuse personne (→ C'est un conte en l'air; c'est du roman; ça ne tient pas debout). || D'invraisemblables aventures (→ 1. Faux, cit. 4). || Trouver (une chose) invraisemblable (→ 1. Faux, cit. 46, Gautier). || Aussi invraisemblable que cela paraisse… Extraordinaire, improbable (cit. 4). || Espoir invraisemblable. Chimérique (cit. 38).
1 Après le département des Landes, le plus sain de France, Tunis est l'endroit où sévissent le moins toutes les maladies ordinaires de nos pays. Cela paraît invraisemblable, mais cela est.
Maupassant, la Vie errante, D'Alger à Tunis, p. 201.
2 (1847). Très étonnant (et souvent comique). Ébouriffant, extravagant, fabuleux, fantastique, inimaginable.(Choses concrètes). || Des ongles invraisemblables effilés en griffes (cit. 5). || La limpidité invraisemblable de l'air (→ Angle, cit. 2). || Des richesses invraisemblables, fabuleuses (→ Éventualité, cit. 1).(Attitudes, sentiments). || Un aplomb, un toupet invraisemblable.
2 (…) une redingote à teintes invraisemblables (…)
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 541.
3 Il portait (…) un invraisemblable chapeau gris à grands bords et à grands poils (…)
Maupassant, Contes de la Bécasse, Menuet, p. 72.
REM. Dans cet emploi, l'adj. est souvent antéposé (→ ci-dessus, cit. 3). Un invraisemblable accoutrement.
3 N. m. (1862). || L'invraisemblable paraissait tout simple (→ Héroïsme, cit. 10, Hugo). || L'invraisemblable est souvent vrai. || L'invraisemblable de l'histoire, c'est que… (→ Le plus fort, le plus extraordinaire).
DÉR. Invraisemblablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • invraisemblable — (in vrè san bla bl ) adj. Qui n est pas vraisemblable. Une nouvelle invraisemblable.    Substantivement. L invraisemblable est quelquefois vrai. ÉTYMOLOGIE    In.... 1, et vraisemblable …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INVRAISEMBLABLE — adj. des deux genres (S se prononce fortement dans ce mot et dans le suivant.) Qui n est pas vraisemblable. Ce fait est invraisemblable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INVRAISEMBLABLE — adj. des deux genres Qui n’est pas vraisemblable. Ce fait est invraisemblable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • invraisemblable — adj., absurde : k tin pâ dêpî <qui tient pas debout> (Albanais). E. : Bizarre, Étonnant, Extraordinaire, Possible (Pas) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Invraisemblable Vérité — Beyond a Reasonable Doubt    Drame policier de Fritz Lang, avec Dana Andrews, Joan Fontaine, Sidney Blackmer, Barbara Nichols.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1956   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 20    Résumé    Deux adversaires de… …   Dictionnaire mondial des Films

  • L'Invraisemblable Vérité — Données clés …   Wikipédia en Français

  • L'Invraisemblable Verite — L Invraisemblable Vérité L Invraisemblable Vérité Titre original Beyond a Reasonable Doubt Réalisation Fritz Lang Acteurs principaux Dana An …   Wikipédia en Français

  • diwirheñvel — invraisemblable …   Dictionnaire Breton-Français

  • ROMAN — QUAND un genre littéraire, depuis plus de deux mille ans, produit par milliers des œuvres de qualité, et ce dans la plupart des grandes littératures – c’est le cas de ce qu’on appelle aujourd’hui en français le roman – qui, sans ridicule,… …   Encyclopédie Universelle

  • fabuleux — fabuleux, euse [ fabylø, øz ] adj. • XIVe; lat. fabulosus 1 ♦ Littér. Qui appartient à la fable, au merveilleux antique. ⇒ légendaire, mythique, mythologique. Hercule, héros fabuleux. Animaux, êtres fabuleux. Les temps fabuleux, les plus reculés… …   Encyclopédie Universelle